.fragments .fugitifs

..journal

Nuit

  Nuit  

0

Isabelle ...: 28/03/2006 09:40:34

Voilà longtemps que je traîne mon interrogation au sujet du malheureux hasard qui rapproche le verbe (dont la conjuguaison un brin difficultueuse n'est hélas que le moindre mal) du nom que porte une moitié de notre vie.
Pont (d'une rive à l'autre), arches (passages et possibilités ?), temps qui passe, reflets dorés d'une noire réalité etc.
La moitié de notre vie, et encore...

Fred ...: 28/03/2006 10:00:53

De là à voir dans le sommeil un ô combien luxueux échappatoire, il n'y aurait peut-être qu'un pas à franchir, un pont ?

Traversons, l'herbe sera forcément plus verte ailleurs, un jour.

Passages, des rives.